Lymphome et vitiligo chez un patient psoriasique traité par adalimumab

Title

Lymphome et vitiligo chez un patient psoriasique traité par adalimumab

Title

Lymphoma and vitiligo in psoriatic patient treated with adalimumab

Résumé

Introduction : Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique touchant 1 à 2 % de la population générale. Ces dernières années, l’arrivée de biothérapies a bouleversé la prise en charge de cette pathologie. Les anti-TNFα en constituent le traitement de première intention, permettant une rémission complète avec une amélioration de la qualité de vie. Cependant, ils ne sont pas dénués d’effets secondaires.

Observation : Un patient de 50 ans, sans antécédents, suivi pour psoriasis vulgaire compliqué d’érythrodermie, a reçu du méthotrexate puis de l’adalimumab devant la résistance thérapeutique. L’évolution est marquée par l’apparition d’un lymphome non hodgkinien nécessitant une chimiothérapie avec installation progressive d’un vitiligo généralisé.

Discussion : Les anti-TNFα sont des anticorps monoclonaux, indiqués dans plusieurs pathologies rhumatismale, intestinale et dermatologique. Récemment, il a été montré que l’utilisation des anti-TNFα augmente le risque de maladie lymphoproliférative et pourrait être incriminée dans la genèse du vitiligo.

Conclusion : Le rôle de l’anti-TNFα dans la survenue d’un cancer est peu clair, d’où la nécessité d’évaluer bénéfices et risques avant son utilisation.

Abstract

Background: Psoriasis is a chronic inflammatory disease affecting 1-2% of the general population. In recent years, the advent of biotherapy revolutionized its management. Anti-TNFα drugs are the first-line treatment, allowing a complete remission with an improvement in quality of life. However, they are not without side effects.

Observation: A 50-year-old patient, with no previous history, followed for psoriasis vulgaris complicated by erythroderma, received methotrexate and then adalimumab for therapeutic resistance. The evolution was marked by appearance of a non-Hodgkin’s lymphoma requiring chemotherapy with the progressive installation of a generalized vitiligo.

Discussion: Anti-TNFα drugs are monoclonal antibodies directed against TNFα, indicated in several rheumatic, intestinal and dermatological diseases. Recently, the use of anti-TNFα has been shown to increase the risk of lymphoproliferative disease and may even be implicated in the genesis of vitiligo.

Conclusion: The role of anti-TNFα in the development of cancer is unclear, hence the need to assess the benefits and risks before use.

Chapitre
Cas cliniques
Type d'article
Cas clinique
DOI
10.30637/2022.21-036
Mots clés
psoriasis
adalimumab
vitiligo
lymphoma
Année
2022
Auteur(s)
BENDAOUD L., ELFAQYR I., HOCAR O. et AMAL S.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre AMUB

Le téléchargement des articles est uniquement disponible pour les membres de l'AMUB ou les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

J'ai perdu mes accès

Je désire m'abonner

S'abonner à la Revue Médicale de Bruxelles.

S'abonner

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'AMUB et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'AMUB