SARS-CoV-2 : corrélats de protection et vaccination

Title

SARS-CoV-2 : corrélats de protection et vaccination

Title

SARS-CoV-2: correlates of protection and vaccination

Résumé

Les corrélats de protection sont essentiels pour mesurer l’efficacité des vaccins, mais il est important de connaître l’historique et les limites de ces valeurs. Les vaccins, comme les infections naturelles, peuvent protéger par de multiples mécanismes. Presque tous les vaccins actuels agissent entre autres par le biais d’anticorps mais ceux-ci ne sont pas toujours synonymes de protection. Les anticorps se liant au domaine de liaison au récepteur (RBD) de la glycoprotéine S du SARS-CoV-2 ont été identifiés comme les plus neutralisants et protecteurs, ils confèrent une immunité stérilisante (empêchent l’infection) mais leur taux diminue avec le temps. De plus, la protection contre certains nouveaux variants nécessite un taux plus important d’anticorps neutralisants.
Les réponses immunitaires cellulaires protègent contre les infections sévères et semblent persister plusieurs mois après la vaccination/l’infection, mais décroître aussi avec le temps et/ou avec l’émergence de nouveaux variants. Lors de l’administration de rappels des vaccins de première génération actuellement disponibles, la protection contre l’infection symptomatique et contre l’infection sévère est restaurée au moins pendant quelques semaines à quelques mois.

Abstract

Correlates of protection are essential for measuring vaccine efficacy, but it is important to know the history and limitations of these values. Vaccines, like natural infections, can protect through multiple mechanisms. Almost all current vaccines work through antibodies, among other mechanisms, but antibodies do not always mean protection. Antibodies binding to the receptor binding domain (RBD) of the SARS-CoV-2 S-glycoprotein have been identified as the most neutralizing and protective, conferring sterilizing immunity (preventing infection), but their levels decline over time. In addition, protection against some new variants requires higher levels of neutralizing antibodies.
Cellular immune responses protect against severe infections and appear to persist for several months after vaccination/infection but also decline with time and/or with the emergence of new variants. When boosters of currently available first-generation vaccines are administered, protection against symptomatic infection and severe infection is restored for at least a few weeks to months.

Chapitre
Covid-19 : état des lieux
Type d'article
Article original
Mots clés
neutralizing antibody
cellular immunity
severe disease
Covid-19
sterilizing immunity
Année
2022
Auteur(s)
MARTIN C.