Quelle place pour l’urée dans le traitement d’une hyponatrémie

Titre

Quelle place pour l’urée dans le traitement d’une hyponatrémie

Title

What is the role of urea in the treatment of hyponatremia

Résumé

L’hyponatrémie hypotonique est le trouble ionique le plus fréquent. Les symptômes ne sont souvent pas notés par le patient, les proches ou le médecin traitant. L’association d’une hyponatrémie avec des chutes, des fractures, une ostéoporose, des troubles cognitifs et une mortalité accrue est bien établie. Des données récentes montrent le bénéfice de son traitement particulièrement dans la population gériatrique. Le traitement des hyponatrémies de déplétion, où la perte en électrolytes est proportionnellement plus importante que la perte d’eau, consiste avant tout à corriger la déplétion en solutés ; dans les hyponatrémies euvolémiques, la rétention excessive d’eau est le facteur majeur responsable de l’hyponatrémie. Dans les hyponatrémies hypervolémiques, il y a une rétention d’eau et de NaCl. Augmenter la perte d’eau en négativant le bilan hydrique par la restriction hydrique et/ ou en augmentant la diurèse chez les patients présentant une hyponatrémie euvolémique ou hypervolémique, représente le principe thérapeutique de base.

Cet article se focalise sur le traitement des hyponatrémies par l’urée. L’urée est utilisée en soins intensifs (pour diminuer l’hypertension intracrânienne induite par une hyponatrémie), elle est aussi utilisée dans le traitement du glaucome et de la maladie de Ménière. Les principes thérapeutiques de l’utilisation de l’urée (diurèse osmotique pauvre en sel dans le SIADH) sont discutés et comparés à d’autres traitements tels que les diurétiques de l’anse ascendante ou les antagonistes de l’ADH (les Vaptans). L’effet protecteur de l’urée contre une complication sévère du traitement d’une hyponatrémie sévère (<115-120 mEq/l) (le syndrome de démyélinisation osmotique) est rappelé.

Abstract

Hypotonic hyponatremia is the most frequent electrolyte disorder. Most patients are asymptomatic. Hyponatremia is particularly frequent in the elderly partly due to numerous comorbidities and different medications intake in these patients. Hyponatremia is associated with attention deficit, gait disturbances, falls, bone fractures, osteoporosis, and excess mortality. Recent data have shown the benefit to treat hyponatremia particularly in the elderly. Depletional hyponatremia must be treated by solute repletion. In euvolemic hyponatremia (also called syndrome of inappropriate secretion of antidiuretic hormone or SIADH) water retention is the main factor in the development of hyponatremia (solutes losses is usually a minor factor). In hypervolemic hyponatremia (cardiac failure, cirrhosis, nephrosis), salt and water retention are the rules. Water restrictions are always part of the treatment in euvolemic and hypervolemic patients with hyponatremia.

This article is mainly focusing on the place of urea therapy. Urea was used in the past to treat different sicknesses like gastric ulcer, glaucoma, and Meniere disease. The main mechanisms of urea therapy in SIADH will be discussed (osmotic diuresis low in salt) and compared with high ceiling diuretics and V2 antagonists (the Vaptans). The protective effect of urea treatment against the osmotic demyelination syndrome in patients with severe hyponatremia (SNA <115- 120 mEq/l) will be also recalled.

Chapitre
Articles de synthèse
Type d'article
Article de synthèse
Mots clés
urea
hyponatremia
SIADH
natriuria
urine osmolality
Année
2022
Auteur(s)
RENNEBOOG B., SOUPART A., GANGAM-KENGNE F. et DECAUX G.

Télécharger l'article - Je suis abonné ou membre AMUB

Le téléchargement des articles est uniquement disponible pour les membres de l'AMUB ou les abonnés à la Revue Médicale de Bruxelles.

Mot de passe oublié ?

Je désire m'abonner

S'abonner à la Revue Médicale de Bruxelles.

S'abonner

Je désire devenir membre

Devenez membre de l'AMUB et bénéficiez, en plus de l'accès à la Revue Médicale de Bruxelles, de nombreux services.

Devenir membre de l'AMUB